Arnaque à l’héritage

Cette arnaque est aussi nommée arnaque à la commission bancaire. C’est une escroquerie qui peut prendre diverses formes mais est le plus souvent, elle est utilisée par email avec des histoires un peu différentes mais la trame du récit est toujours la même

Le principe de l’arnaque à l’héritage

Une femme vous contacte par mail pour vous expliquer tous les problèmes qu’elle rencontre dans sa vie, Heureusement (si je puis dire), cette femme a récemment perdu son mari qui occupait un poste important dans une grande société. Elle  hérite d’une très grosse somme d’argent (plusieurs millions de dollars) qu’elle ne peut, pour des raisons plus ou moins expliquées dans le message, sortir du pays sans en perdre la plus grosse partie. Elle demande donc votre aide pour faire discrètement transférer  tout son argent sur votre compte bancaire avant de le renvoyer vers un autre compte en France et en contrepartie, vous garderez 10% de la somme.

Les naïfs ou les plus avides se contenteront d’accepter sans trop réfléchir et d’entrer dans le piège car peu de temps après, les mails vont s’enchainer à chaque fois pour évoquer un problème de transfert de fond à cause d’un banquier qui veut un pot de vin, d’un fonctionnaire tatillon, etc. Comme tout son argent est bloqué, elle demande donc au naïf qu’elle ne connait pas mais en qui elle a totalement confiance d’avancer la somme d’argent afin  de graisser la patte du banquier/fonctionnaire pour que le transfert soit fait le plus vite possible et évidemment, elle n’oublie pas de préciser que cette somme sera ajouté aux 10% que vous recevrez ensuite. Inutile de préciser que ces sommes iront directement dans la poche de l’escroc et que le naïf ne recevra jamais l’argent promis.

Lire aussi :  Arnaques au chèque bancaire

Les plus sceptiques d’entre vous se seront déjà posé les bonnes questions : pourquoi une parfaite inconnue irait confier des millions de dollars à quelqu’un qu’elle ne ne connait pas et pourquoi si elle peut transférer l’argent sur votre compte en France, ne le fait-elle pas directement sur le sien ? Ces deux questions devraient venir à l’esprit de chaque personne à la lecture d’une telle histoire larmoyante.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *