Tout est prêt ? vous avez télécharger le script wordpress, le logiciel ftp, celui-ci est configuré pour la connexion à votre serveur et votre espace d’hébergement est actif avec tous les identifiants près de vous ? C’est parfait ! Nous allons commencer l’installation proprement dite !

Si vous ne l’avez pas fait, il est temps de dézipper le script de wordpress en double-cliquant dessus pour voir apparaitre un dossier nommé wordpress, copiez/coller ce dossier sur le bureau de votre ordinateur pour qu’il soit plus facilement accessible ensuite.

Ouvrez le logiciel ftp et connectez-vous à votre espace internet. Pour ce tuto, nous allons utiliser le logiciel filezilla mais autres logiciels ayant des interfaces similaires, le principe reste identique. Assurez-vous d’être dans le dossier www (ou public_html ou public suivant votre hébergeur) du serveur, c’est la racine de votre site.

Dans la partie gauche de filezilla, utilisez l’explorateur de fichier pour trouver le dossier wordpress qui se trouve normalement sur votre bureau et cliquez sur le dossier pour l’ouvrir. Vous devez voir 3 dossiers dont le nom commence par wp et beaucoup de fichiers php. cliquez sur le raccourci ctrl+a pour les sélectionner tous (ou maintenez le clic gauche et mettez les tous les fichiers et dossiers en surbrillance), faites un clic droit et cliquez sur envoyer. Les dossiers et les fichiers sont maintenant transférés dans le dossier www (ou équivalent) du serveur.

Attention vous ne devez pas envoyer le dossier wordpress sur le serveur mais uniquement son contenu

Laissez tourner le logiciel ftp le temps que tous les fichiers aient été envoyés, cela peut prendre un certain temps en fonction de la vitesse de votre connexion et du serveur de votre hébergeur. Une fois que tous les fichiers sont présents sur votre serveur, vous pouvez fermer le logiciel ftp, vous n’en aurez plus besoin.

Ouvrez votre navigateur internet et connectez-vous à votre site, la page d’installation de wordpress apparaît, cliquez sur le bouton c’est parti ! pour vous retrouver dans le processus d’installation, remplissez les cases avec les informations et identifiants que vous a fourni votre hébergeur, il n’y a aucune difficulté particulière.

Attardons simplement sur la dernière case dénommée  préfixe des tables, cette case est pré-remplie avec le préfixe wp_ qui comme son nom l’indique va ajouter quelques lettres devant le nom des tables de données. Pourquoi ? Tout simplement pour pouvoir ajouter plusieurs wordpress ( et donc de sites) sur la même base de donnée, si vous souhaitez créer un second site, la procédure sera la même que celle-ci mais il faudra inscrire un préfixe différent ainsi wordpress sera quelles tables correspondent au second site et ainsi de suite, chaque nouveau site devra avoir un préfixe différent.

A noter que pour une installation en local uniquement, l’adresse de la base est le plus souvent « localhost », le login de la base de donnée est « root » et la case du mot de passe reste vide (sauf si vous avez modifier ce paramètre dans votre serveur.

Cliquez sur envoyer pour voir le message de confirmation de wordpress, continuez en cliquant sur lancer l’installation pour arriver sur la seconde page où wp va vous demander le titre de votre site, l’identifiant pour vous connecter au site (par pitié, évitez de choisir admin) et son mot de passe qui peut être généré  aléatoirement par wp( effacer le contenu et ajouter votre propre mot de passe si vous le souhaitez) et pour finir une adresse de messagerie valide (en cas de problème, c’est sur elle que vous recevrez alertes et notifications, donc choisissez avec soin)

valider votre choix et félicitations, vous venez d’installer wordpress, il vous suffit maintenant de cliquer sur le bouton se connecter pour commencer à configurer votre site